PHARNUM X | Quelle différence entre les tests PCR et antigénique ? - Pharnum X
test antigénique
Partager cet article

Quelle différence entre les tests PCR et antigénique ?

Depuis le 21 juillet 2021, le pass sanitaire est devenu obligatoire en France. Il existe trois façons de l’avoir :

#1 – La vaccination

#2 – La preuve d’un test négatif de moins de 48h

#3 – Le résultat d’un test RT-PCR positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois

Mais comment faire la différence entre un test antigénique et un test PCR ?

Qu’un patient fasse l’un ou l’autre, l’obejctif est le même : déterminer si oui ou non le virus est présent au niveau de la muqueuse nasale.

Il existe 3 types de test antigénique :

  • le test antigénique nasopharyngé, un résultat en 30 min, ce type de test est autorisé depuis le 30 septembre 2020, il est réalisé par des professionnels de santé, dont les pharmaciens.
  • le test antigénique nasal, autorisé en mars 2021 par la HAS (Haute Autorité de Santé). Il s’agit de tests pour lesquels le prélèvement, la réalisation et l’interprétation sont effectués par un professionnel de santé ou par du personnel ayant reçu une formation adaptée et relevant de structures de prévention et associatives.
  • l’autotest antigénique nasal, également autorisé en mars 2021, toutes les étapes du test sont assurées par le patient lui-même (auto-prélèvement, réalisation et interprétation du test).


Le test RT-PCR (Reverse Transcriptase- Polymerase Chain Reaction) quant à lui permet d’amplifier le signal du virus en dupliquant des fractions de celui permettant alors une détection très sensible de l’appareil de mesure. La méthode est différente et ne donne donc pas les mêmes résultats.

C’est l’un des tests les plus fiables à ce jour puisqu’il va aller rechercher les génomes du virus tandis que le test antigénique va rechercher les protéine produite par le COVID-19.

Quand et comment se faire faire un test ?

Un test antigéniques nasopharyngés peut être réalisé au sein d’un laboratoire de biologie médicale, en pharmacie, dans les aéroports et les médecins généralistes. Le dépistage individualisé est organisé à l’initiative du pharmacien qui peut être accompagné de l’expertise PHARNUM.

Un patient qui peut nécessiter d’un test antigénique nasopharyngé se retrouve souvent dans l’un de ces cas de figure :

  • Les personnes symptomatiques jusqu’à 4 jours après apparition des symptômes.
  • Les personnes-contacts, détectées isolément ou au sein de cluster.
  • Des personnes asymptomatiques, dans le cadre d’un dépistage ciblé à large échelle.

Le résultat d’un test antigénique est connu 15 à 30 minutes après le prélevement.

L'équipe de communication

L'équipe de communication

Partager cet article