Étudiants en Santé : Vaccination obligatoire dès le 15 septembre - Pharnum X
vaccination etudiant 15 septembre
Partager cet article

Étudiants en Santé : Vaccination obligatoire dès le 15 septembre

L’obligation vaccinale sera bien à l’ordre du jour pour les soignants et les étudiants en santé à partir du 15 septembre 2021, comme précisé dans la loi du 5 août 2021. Une tolérance sera toutefois admise pour les primo-vaccinés jusqu’au 15 octobre.

Déjà 83,4% des 18–24 ans ont déjà reçu au moins une première dose de vaccin selon le ministère de l’Enseignement supérieur. Dans cette lignée le gouvernement impose à ces futurs professionnels de se faire vacciner :

  • les médecins,
  • sages-femmes,
  • dentistes,
  • pharmaciens,
  • préparateurs en pharmacie,
  • physiciens médicaux,
  • infirmiers,
  • masseurs-kinésithérapeutes,
  • pédicures-podologues,
  • ergothérapeutes,
  • psychomotriciens,
  • orthophonistes, orthoptistes,
  • manipulateurs d’électroradiologie médicale,
  • techniciens de laboratoire médical,
  • audioprothésistes,
  • opticiens-lunetiers,
  • prothésistes,
  • orthésistes,
  • diététiciens,
  • aides-soignants,
  • auxiliaires de puériculture,
  • ambulanciers,
  • psychologues,
  • ostéopathes,
  • chiropracteurs,
  • psychothérapeutes,
  • sapeurs-pompiers.

En conclusion, toutes les personnes exerçant au sein d’établissement de santé qu’elles y soient comme bénévoles, stagiaires ou intérimaires.

Les règles à connaître pour être conforme

Dès à présent et ce jusqu’au 14 septembre, tous les soignants et personnels de santé doivent présenter un pass sanitaire valide, soit une vaccination complète, ou un test PCR ou antigénique négatif, ou un auto-test ou preuve de rétablissement du Covid-19 de plus de 11 jours mais de moins de six mois.

Dès le 15 septembre, les règles se renforcent.
Les personnels de santé ne peuvent exercer que si elles ont un schéma vaccinal complet ainsi que ceux qui ont reçu leur première dose, à condition de présenter un test négatif toutes les 72 heures.

Cette mesure s’applique jusqu’au 15 octobre. Dès le lendemain, seule la présentation d’un schéma vaccinal complet sera valable. Ce qui veut dire qu’il faut attendre sept jours après la deuxième dose pour les vaccins Moderna, Pfizer ou AstraZeneca ou 28 jours après le vaccin Janssen.

Toutefois, les personnes ayant une contre-indication médicale sont exemptées mais doivent transmettre leur attestation à l’assurance maladie pour qu’elle soit prise en compte.

La loi rappelle aussi que les absences pendant les heures de travail sont autorisées pour pouvoir se faire vacciner.

L'équipe de communication

L'équipe de communication

Partager cet article